CHEMIN DES PLUMES

Voyager & découvrir

Un trafic d’oiseaux démantelé en banlieue parisienne

Près de 350 oiseaux enfermés dans des cages. C’est ce qu’ont découvert les enquêteurs le 3 octobre lors d’une intervention en proche banlieue parisienne. Cette opération d’envergure menée par une cinquantaine d’agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) et de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp) visait à démanteler un possible trafic international de chardonnerets élégants.

Cet oiseau est très prisé des amateurs d’oiseaux en raison de la beauté de son plumage et de la qualité de son chant, comme Reporterre l’expliquait récemment dans ce reportage. Au cours de ces perquisitions, soixante-trois spécimens protégés — dont la détention est interdite au titre de l’article L.411-1 du Code de l’environnement — ont été découverts, dont une majorité de chardonnerets élégants. Mais d’autres espèces étaient également prisonnières, comme des linottes mélodieuses, des verdiers d’Europe ou encore des serins cini.

Les autorités ont par ailleurs saisi plus de 9 000 euros en liquide et du matériel servant à capturer les oiseaux dans la nature (par exemple des filets japonais). Enfin, cette opération a permis de révéler l’existence d’une boutique clandestine de vente d’oiseaux. L’OFB et l’Oclaesp rappellent que les effectifs du chardonneret élégant sont en déclin dans toute l’Europe de l’Ouest ainsi qu’au Maghreb, notamment en raison du trafic dont il fait l’objet.