CHEMIN DES PLUMES

Voyager & découvrir

Plus de 2000 nouvelles espèces menacées d’extinction

La liste des espèces en voie de disparition s’allonge. L’Union internationale de conservation de la nature (UICN) a publié, vendredi 9 décembre, une version actualisée de sa « liste rouge », qui répertorie les espèces menacées d’extinction à l’échelle régionale et dans le monde.

Résultat : 2 028 espèces animales et végétales ont été ajoutées à la dernière évaluation de l’UICN, qui datait de 2021. Au total, la survie de 42 108 espèces (a minima) est menacée. Cela représente 28 % des 150 388 espèces évaluées par l’UICN. La situation de millions d’autres espèces vivantes, non-étudiées par l’organisation, reste inconnue.

Pour les dugongs sonne le glas

L’organisation non gouvernementale s’inquiète notamment du sort des espèces marines, victimes de la surpêche, de la pollution sonore et plastique, ainsi que du changement climatique. Celle du dugong semble particulièrement critique. Ce grand mammifère marin herbivore, qui vit au large de l’Afrique de l’Est et de la Nouvelle-Calédonie, est désormais classé en voie d’extinction. On compte aujourd’hui moins de 250 adultes en Afrique de l’Est, et moins de 900 en Nouvelle-Calédonie.

Autres victimes des activités humaines : les coraux cierges, dont la population a diminué de plus de 80 % depuis 1990, et les ormeaux. 44 % de ces espèces de coquillages sont aujourd’hui classées comme « menacées ». En tout, au moins 1 550 espèces marines, sur les 17 903 étudiées par l’UICN, sont menacées d’extinction.

« Nous devons d’urgence nous attaquer aux crises interconnectées du climat et de la biodiversité par des changements profonds dans nos systèmes économiques, ou nous risquons de perdre les avantages cruciaux que les océans nous procurent », a déclaré dans un communiqué le directeur général de l’UICN, Bruno Oberle.