CHEMIN DES PLUMES

Voyager & découvrir

Les fourmis envahissent la France, 5 infos pour comprendre en quoi elles sont dangereuses pour l’homme et la nature

Publié le 29/08/2023 à 09h13

Les fourmis envahissantes sont la vedette du 31ème colloque de la section française de l’Union Internationale pour l’Étude des Insectes Sociaux qui se tient à Toulouse (Haute-Garonne). Voici cinq informations essentielles à retenir sur ces nouvelles espèces dangereuses qui posent des défis grandissants en France.

Les fourmis, ces insectes sociaux aux structures complexes et aux rôles variés dans les écosystèmes, sont actuellement au cœur des discussions lors du 31ème colloque de la section française de l’Union Internationale pour l’Étude des Insectes Sociaux. L’événement se tient sur deux jours à Toulouse et met en lumière les avancées de la recherche dans le domaine des insectes sociaux, en se concentrant particulièrement sur les fourmis envahissantes. Voici les cinq informations clés à connaître sur ces envahisseurs qui posent des défis croissants en France.

  1.  Une dispersion à travers les échanges commerciaux. Les échanges commerciaux, en particulier le commerce de plantes, ont entraîné une redistribution mondiale d’espèces, y compris les fourmis. En l’espace d’un siècle, de nombreuses espèces, dont certaines envahissantes, ont colonisé de nouveaux territoires grâce à ces échanges. « Notamment des espèces qui posent un problème en termes de biodiversité, soit au niveau économique, souligne Olivier Blight, enseignant chercheur à l’université d’Avignon spécialiste des fourmis envahissantes. Les fourmis font partie des espèces qui sont très largement distribuées à travers le monde, assez facilement à travers le commerce des plantes environnementales. C’est comme ça que l’on peut disperser des espèces d’un bout à l’autre du globe.« 
  2. L’émergence de nouvelles espèces envahissantes. Elle est sûrement la plus redoutée en raison des défis majeurs qu’elle soulève : la fourmi électrique. « C’est parmi les pires espèces de fourmis envahissantes, avec la fourmi de feu qui posent le plus de problème économique, pour la biodiversité, mais également de santé. On n’a pas mis en évidence des transmissions de maladie, mais elle a des piqûres douloureuses qui sont assez dérangeantes pour les zones envahies. » Elle a été détectée pour la première fois en France en 2022. fourmi-electrique

La fourmi d’Argentine a été introduite au XIXe siècle en Europe. Elle est présente au Portugal, en Espagne, en France et en Italie. Cette espèce subtropicale se plait très bien dans les zones méditerranéennes. L’espèce Tapinoma magnum originaire du bassin méditerranéen se retrouve en Suisse, à Tours, dans beaucoup de villes en France et dans des pays plus au nord. « Elle pose pas mal de problèmes en agriculture parce que lorsqu’elle est présente, elle devient ultra-dominatrice, très populeuse et très vite dérangeante » précise Olivier Blight. En Corse, elle devient en envahissante jusque dans les maisons au point de « s’attaquer aux gaines électriques« .

  1. Des conséquences sur les écosystèmes et pour l’homme.L’arrivée de ces espèces envahissantes a des conséquences profondes sur les écosystèmes locaux. Certaines espèces deviennent rapidement dominantes et perturbent les équilibres naturels. Ces espèces sont souvent très populeuses, de plusieurs millions d’individus. Lorsque les zones sont occupées, il devient difficile d’y vivre. Pour l’homme, la piqûre de la fourmi électrique est particulièrement douloureuse et la cohabitation devient particulièrement désagréable. Cela rajoute au côté désagréable et des espèces sur la biodiversité. « La fourmi électrique est une espèce tropicale et a envahi pas mal d’îles du pacifique, notamment la Nouvelle-Calédonie, raconte l’enseignant-chercheur d’Avignon. Vous pouvez vous balader dans la forêt envahie par la fourmi électrique et vous constaterez qu’il n’y a quasi plus aucun bruit alors que ce sont pourtant des lieux très vivants, particulièrement avec des cigales, des grillons« .
  2. La détection rapide, seule alternative. Face à ces envahisseurs, les méthodes de lutte impliquent généralement l’utilisation de biocides. La détection rapide de l’invasion est essentielle pour contenir la propagation. L’éradication est possible dans certains cas, comme pour la fourmi électrique en France, mais pour d’autres espèces, la prévention est la meilleure stratégie.

Olivier Blight a l’espoir de pouvoir éradiquer la fourmi électrique en France : « Elle est pour le moment contenue dans un seul site en France : dans la ville de Toulon. D’autres espèces comme la fourmi d’Argentine ne peuvent plus être éradiquée car elles sont présentes avec une forte densité dans de nombreux sites. Nous ne pouvons plus faire que de la prévention. »

  1. Les fourmis envahissantes, nouvel animal de compagnie. « Il y a un commerce assez important de fourmis envahissantes. Cela devient des animaux de compagnie » affirme enfin le spécialiste des fourmis envahissantes. Dans une étude récente, des biologistes de l’Université de Lausanne se sont penchés sur la proportion d’espèces invasives parmi les animaux vendus en ligne. Les chercheurs ont examiné les sites de vente de fourmis en particulier, notant que l’engouement pour l’élevage de fourmis n’a émergé que récemment. Alors que les fourmis vendues en tant qu’animaux de compagnie sont encore relativement nouvelles, elles représentent une proportion alarmante d’espèces invasives dans ce commerce en ligne.