CHEMIN DES PLUMES

Voyager & découvrir

Des sénateurs demandent la création d’un délit d’entrave à la chasse

Mercredi 14 septembre, la mission d’information du Sénat sur la sécurité de la chasse a rendu son rapport à ce propos, rapporte Public Sénat. Ce travail, mené par dix-neuf sénateurs, avait commencé en décembre 2021, à la suite de la pétition « Morts, violences et abus liés à la chasse : plus jamais ça ! » du collectif Un jour, un chasseur, signée par plus de 122 000 personnes.

Pour nombre d’associations antichasse citées par Libération, ce rapport est « indécent ». Certes, la mission d’information propose d’interdire les stupéfiants et l’alcool à la chasse, ou encore d’intégrer à l’examen du permis de chasse une épreuve de maîtrise d’armes semi-automatiques et d’habilité au tir. Mais les sénateurs ne préconisent ni l’instauration d’un jour sans chasse ni de mettre en place des distances de sécurité autour des routes ou des habitations. Les sénateurs ont également rejeté l’idée d’obliger les chasseurs à renouveler tous les ans leur permis de chasse.

Autre point de crispation : alors qu’actuellement le fait de s’opposer à un acte de chasse est considéré comme une contravention, la mission demande la création d’un délit d’entrave à la chasse. Pour rappel, sur la période 2021-2022, l’Office français de la biodiversité (OFB) a recensé quatre-vingt-dix accidents de chasse, dont huit mortels.

 Photo : SEBASTIEN BOZON / AFP – Un chasseur, le 8 octobre 2020, à Hirsingue, dans l’est de la France.