CHEMIN DES PLUMES

Voyager & découvrir

Ce superbe hibou peut voir les yeux fermés

 

Les passionnés d’ornithologie le savent déjà : les phodiles ne déçoivent jamais.

Le phodile calong (vu ici au parc ornithologique de Penang) est passé maître dans l’art du camouflage.

photographie de Joel Sartore, National Geographic Photo Ark

Les yeux du hibou sont si gros qu’ils ne peuvent bouger dans leurs orbites – c’est pourquoi ils ont l’extraordinaire capacité de tourner la tête, parfois jusqu’à 360°.

D’une part, leurs crânes reposent sur un seul pivot, ce qui leur permet d’effectuer plus de mouvements que les crânes humains par exemple, reposant sur deux pivots, et leur cou est composé de quatorze os, contre sept pour l’Homme.

Les vaisseaux sanguins dans le cou d’un hibou sont plus gros que ceux d’autres animaux et grossissent à mesure qu’ils remontent vers la tête, aussi « ils ne coupent pas leur réserve de sang », explique James Duncan, auteur du livre Owls of the World (Chouettes du Monde en français) paru en 2018.